Pour pouvoir afficher et utiliser le menu de ce site :
- Une version récente de Flash Player doit être installée sur votre ordinateur.
- Votre navigateur doit être configuré pour pouvoir utiliser Javascript.

Accueil du site > Actualités > Journée internationale de la femme

Actualités


Journée internationale de la femme



Publié le 8 mars 2016

08 mars. Journée internationale des droits de la femme. Prière pour toutes les femmes, jeunes filles et fillettes privées des droits les plus élémentaires : accès à l’éducation, protection (mariages précoces, viols ...), dignité (discriminations diverses).

et aussi :

Quelques paroles du Pape François...


"Les femmes sont ce que Dieu a fait de plus beau"

Le Saint Père est favorable à un engagement plus profond des femmes dans l’Eglise, par la formation et l’étude, le témoignage, une réflexion et des apports sur la théologie de la question de la femme.

A l’occasion de la Journée internationale des droits de la Femme, édition 2015, le Saint Père a "salué les femmes, qui, chaque jour, se battent pour la préservation de la vie, et oeuvrent pour l’Evangile et dans l’Eglise". Nous revenons sur une interview du Pape François, publié par le quotidien romain "Il Messaggero" (le Messager", le 30 juin 2014. Le Saint Père, estimant que "les femmes sont ce que Dieu a fait de plus beau", et qu’il « il faut travailler davantage sur la théologie de la femme ».

(...) Le Pape François souligne : « les femmes sont ce que Dieu a fait de plus beau. L’Église est femme. ‘Église’ est un mot féminin. On ne peut faire de théologie sans cette féminité… il faut approfondir encore la question de la femme, sinon on ne peut pas comprendre l’Église ».

(...) Lors du vol Rio-Rome, après les Journées mondiales de la jeunesse de 2013, le pape avait souligné que "l’Église est féminine, elle est Église, elle est épouse, elle est mère. Mais le rôle de la femme dans l’Église ne doit pas finir comme mère, comme travailleuse, limitée…

Non ! C’est autre chose ! Je crois que nous n’avons pas encore de théologie profonde sur la femme, dans l’Église... On ne peut pas se limiter à ce qu’elle fasse l’enfant de chœur, ou la présidente de la Caritas, la catéchiste… Non ! Elle doit être davantage, mais profondément davantage, et même mystiquement davantage... La femme, dans l’Église, est plus importante que les évêques et les prêtres. Comment ? C’est ce que nous devons chercher à mieux expliciter parce que je crois qu’il manque encore une explicitation théologique".