Pour pouvoir afficher et utiliser le menu de ce site :
- Une version récente de Flash Player doit être installée sur votre ordinateur.
- Votre navigateur doit être configuré pour pouvoir utiliser Javascript.

Accueil du site > Actualités > Echos de .... "« 24 heures pour le (...)

Actualités


Echos de .... "« 24 heures pour le Seigneur »



Publié le 14 mars 2016

Dans la bulle d’indiction annonçant l’année sainte de la miséricorde, le pape François invitait les chrétiens à se rassembler les 4 et 5 mars pour vivre 24h pour le Seigneur. Ainsi, c’est à l’église Saint Laurent que les chrétiens des paroisses du Creusot se sont retrouvés avec prêtres et diacres pour prendre du temps pour Dieu.


Vendredi, une veillée de miséricorde a ouvert cet événement. C’est sur le parvis de l’église, autour du buisson ardent que notre prière a commencé par des chants de louange. De ce buisson symbolique, des flammes s’élèvent mais le buisson ne se consume pas. Comme Moise nous nous sommes approchés du buisson, une lumière nous a été donnée et notre « marche » en quête de paix intérieure a commencé.
Ayant pris place dans l’église, la parole de Dieu est venue nous parler avec le texte Exode 3. Moise nous invite à l’intériorité, à partir au désert, à méditer pour rencontrer Dieu qui épanouira notre vie, « j’ai vu la misère de mon, peuple, j’ai entendu son cri, je connais ses souffrances …, va je t’envoie, Je suis le Dieu d’Isaac, d’Abraham, de Jacob, JE-SUIS »
Ce texte de l’Exode m’a aidé pendant ces 24h à cheminer, à intérioriser combien Dieu est tendre et miséricordieux pour chacun de nous
Quelle belle initiative du pape François et merci à nos prêtres qui nous ont permis de gouter cet Amour de Dieu dans nos vies, de recevoir son Pardon, source d’une véritable paix intérieure.
Françoise (LME catéchèse)

L’adoration a été continuelle également, que ce soit de nuit ou la journée de samedi, la petite chapelle a été remplie….
Samedi matin, nous avons prié les Laudes, puis laissé la place pour nos jeunes des différentes années de catéchisme…. En fin matinée ce fut le chapelet avec la communauté Portugaise. Dans l’après-midi, le Père Dumas devant une vingtaine de personne a fait un enseignement sur le sacrement de pardon, puis à 17h30 nous avons eu les Vêpres et le salut du St Sacrement. Ces 24 heures pour le Seigneur ses sont terminées par la messe à 18h30.
Que de beaux moments, j’ai vécu tant pendant les prières communes que pendant les temps d’adoration. J’ai ressenti une grande communion dans nos prières du « Temps Présent ». Prières qui nous unit à tous les priants dans les monastères, avec nos prêtres et nos consacrés, nos diacres etc.…
Il se dégageait une grande sérénité et joie. Le chapelet médité, entrecoupé par des chants portugais a été suivi par la prière de l’Angélus. Je me suis rendue à l’Adoration de bonne heure le matin, quelle paix ! Etre près du Seigneur dès l’aurore a été vraiment un bonheur, l’impression d’être dans un havre de paix. Sur la place à coté de l’église, se préparait le marché… Prier pour toutes les personnes qui y seraient, prier pour toutes les personnes de nos quartiers, de nos immeubles, pour nos familles, pour tous ceux qui allaient demander le sacrement de pardon…. N’est-ce pas une œuvre de Miséricorde !
Oui, j’ai vu la Miséricorde de Dieu dans toutes les personnes croisées, sur le visage de nos prêtres.
Je suis revenue l’après-midi dans cette petite chapelle et continué le « cœur à cœur » avec Jésus. J’ai été émerveillée, touchée à la pensée que des milliers de personnes dans le monde étaient elles aussi en adoration et que le Seigneur était proche de chacune, donnant, dans sa grande miséricorde, tout son Amour.
A la fin de ces « 24 heures pour le Seigneur », j’ai eu l’impression d’avoir fait une retraite dans un monastère, que cela fait du bien. Belle initiative de Notre Pape, à revivre…
Je pense que ces « 24 heures pour le Seigneur » ont porté les premiers fruits : une grande fraternité, unité et joie, entre toutes personnes présentes. Merci à toute l’Equipe !
Gisèle, salésienne

Le samedi matin avec les enfants de 6ème et après un beau silence pendant l’adoration, j’ai senti que les enfants avaient vraiment envie d’aller se réconcilier avec le Seigneur mais en même temps ils paraissaient intimidés voir un peu angoissés. Je décidais d’en accompagner un qui me regardait particulièrement : il fallait que je le rassure en toute simplicité puis d’autres ont suivi. J’aimais les voir repartir heureux et détendus. Comme ils étaient nombreux ce moment fut long et à leurs exemples (alors que je m’étais confessée pour les cendres) j’ai désiré revenir l’après-midi pour recevoir ce beau sacrement et ceci grâce à eux et aux personnes moins jeunes qui étaient aussi présentes dans l’église et qui nous accompagnaient de leur prière. J’ai senti mon cœur prêt à se dilater encore plus pour accueillir en vérité la présence intérieure de notre Seigneur. Alors merci aux âmes de tous les jeunes et des moins jeunes pour ces belles heures , merci à notre Seigneur, à notre Pape, notre évêque, nos prêtres, et toute la communauté paroissiale . Marie Claire, catéchiste

Une journée étonnante pour moi, des enfants de 3e cycle attentifs et concernés. Expérience du chapelet à midi...j’ai apprécié la réflexion sur la culpabilité et la tendresse de Dieu, proposée par Le Père Dumas. Mais surtout, j’ai apprécié, savouré l’atmosphère de la chapelle où on a pu passe du temps en adoration devant le Saint Sacrement.
Cette journée m’a ’remuée" mais je suis rentrée chez moi très apaisée. J’ai pu faire un détour dans mon quotidien et j’ai laissé la paix de Dieu pénétrer en moi. Merci à ceux qui ont donné suite à l’exhortation de notre pape à mener ces "24h pour le Seigneur’
Marie Reine, catéchiste